Université de Bandundu
UNIBAND, Aller de l'Avant!
 
Ma diapositive
vign1_Mes_images_118

Etudiants au labo2

Une riziculture

Les professeurs en réunion

AU labo

AU labo

Recherche

Le recteur

Le Bat

vign1_Mes_images_095
 
RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE 
DU CONGO
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT
SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE
 
UNIVERSITÉ DE BANDUNDU
 
TÉL. 0024 3 0024 3 81 45 04 03 3
info@uniband.org
B.P. 548
BANDUNDU-VILLE
VISIBILITE UNIVERSELLE
RECHERCHE SCIENTIFIQUE
Vign_Agro
FAC-AGRO, DEUX ARTICLES RÉCENTS À CONSULTER :

1-     Effective Micro-organism’ (EM) ; An Effective Plant Strengthening Agent for Tomatoes in Protected Cultivation.
Prof. R.K. NDONA

2-     Effet de différentes Doses d’Azotes sur la culture de maïs en contre saison dans le sol sableux de Kinshasa-Binza. Prof. RISASI 
Anophèles et le paludisme
Ecologie de l'anophèle dans la transmission du paludisme à Bandundu

Par Dr. Emery METELO MATABI

Variabilité saisonnière de la nuisance culiciènne à Bandundu (RDC)

Par Dr. Emery METELO MATABI

Vign_anophele
CONTACT WEBMASTER
Pour la réalisation de vos sites Web professionnels, veuillez contacter le Webmaster, le Prof. Roger NDONA
 
Email: roggnd@gmail.com;

Tél.   : 00243 99 8804718
           00431 9905039
Remerciements
Vign_sec_administratif
L’UNIBAND est très satisfaite de son site Internet, réalisé avec la précieuse collaboration des ressortissants de la ville de Bandundu basés à Vienne en Autriche, à l’occurrence : 
Madame Brigitte LUMBWE-NDONA, Mode Designer, Haute Couture « Ndona-Mode ».
 
Monsieur Emile MUNSI, fonctionnaire à l’ONU.
 
Monsieur Ephraim NZOKO, Cadre de maîtrise à Dorotheum-Vienne.
 
Monsieur l’Abbé Franklin MBOMA, Doctorant à l’Université d’Innsbruck.
 
Monsieur Roger K. NDONA, Chercheur à l’Université agronomique de Vienne (BOKU) et responsable du centre de recherche agricole « NutriCong », Professeur des Universités.
Les sciences ou sciences exactes
Vign_texgraph
Les sciences ou sciences exactes sont nées à partir du début du 17ième siècle en Europe occidentale chrétienne. Elles sont basées sur une observation approfondie dans un cadre thématique restreint ou préalablement défini, une approche simple et progressive de la modélisation schématique ou descriptive, et surtout l'emploi commun d'une logique réductive et radicale pour conserver données et lois nécessaires et suffisantes. A l'UNIBAND, tout est compacté dans l' Enseignement. Voir aussi, les conditions d’admission et d’inscription!

Les inscriptions se déroulent en deux temps, d’abord pour les anciens diplômés, ensuite pour les nouveaux diplômés.

Le formulaire de demande d’inscription peut être retiré au Service des inscriptions.

Il peut aussi être téléchargé à partir du site www.uniband.org de l’UNIBAND, qui le mettra en ligne prochainement pour l’année académique 2011-2012.
S.O.S.-URGENT-S.O.S !!!!!!!!!!!!
Vign_447
DES ORDINATEURS ET DES LIVRES POUR L’UNIBAND


Un S.O.S. est lancé à toutes les personnes de bonne volonté pour qu’elles offrent des livres et des ordinateurs à l’Université de Bandundu. Il s’agit évidemment des ordinateurs en bon état et des livres scientifiques qui soient utiles à nos étudiants de Médecine, d’Agronomie, de Droit et de Psychologie. 

Les dons peuvent être confiés aux personnes suivantes :

- En Amérique du Nord :...

L’importance des livres scientifiques pour la bibliothèque de notre jeune université se passe de tout commentaire. Quand aux ordinateurs, ils viendront moderniser nos services de bureau et doter notre université, qui possède son site web et qui est désormais connectée à l’Internet, d’un instrument précieux pour la recherche scientifique.
A ce jour, nos chercheurs – étudiants et enseignants – sont privés de cet instrument, quoi que notre site de Lwani soit alimenté 24h sur 24 en énergie électrique et que l’UNIBAND ait obtenu de l’agence américaine USAID toutes les facilités techniques pour un accès permanent et gratuit à l’Internet.
L'index des dictionnaires
Les mots et merveilles du monde à travers Plus d'info
 

INSTITUT BOSEMBO

INSTITUT CBCO

INSTITUT KIKESA

INSTITUT LONGO

INSTITUT MAYELE

INSTITUT MOLENDE

INSTITUT MOSALA

INSTITUT MOVOTO

INSTITUT NTOTO

LYCEE MARIA GORETTI


LYCÉE NTO-MAMBOTE
PAROISSES
LANGUES
KIKONGO

LINGALA

FRANCAIS
ADMINISTRATION URBAINE
Citation du Jour
ARCHIVES
Bandundu, 09/01/2013
Bandundu: découverte d’une nouvelle mine du diamant à idiofa
 
Bandundu, 07/01/2013
Bandundu à l’heure de la réunification à travers la réfection de ses axes routiers

Bandundu, 11/06/B2012
Il n’y a pas d’obstacles insurmontables à développer l’agriculture à Bandundu

Bandundu, 04/06/2012
Marche central de Bandundu-ville : état et insalubrité

Vienne, 01/06/2012
L'Agriculture au secours du développement de la Rd-Congo. Quelles stratégies de lutte contre la pauvreté?

(L'Avenir Quotidien 29/05/2012
, 25/05/2012)
La forêt congolaise bradée au prix d’une bicycletteBandundu
 
La ruralite de la ville de Bandundu

Bandundu, 29/02/2012
La problématique du transport en commun dans la ville de Bandundu


R
etrouvailles Retrouvailles Retrouvailles
Retrouvez vos anciens compagnons de BANDUNDU-VILLE

Bandundu, 07/02/2012
Commémoration à Bandundu du jubilé d’or du collège Kivuvu


Bandundu, 04/10/2011

Lancement des activités de la direction provinciale du fonds de promotion de l’éducation nationale.

bandundu 21/09/2011
Le bandundu doté d’un centre de lecture et d’animation culturelle

bandundu, 14/09(acp).-

Tenue à bandundu de l'atelier sur la foresterie communautaire


Kinshasa, 12/09 (ACP).-

Renforcement des capacités du personnel académique et scientifique des établissements de l’esu à kinshasa

Bandundu 05/08/2011
Bandundu : Les habitants défendent les arbres de leur ville

Bandundu 26/07/2011
La ville de bandundu face au défi du désenclavement

Bandundu 02 juillet 2011
La ville de Bandundu est enfin dotée d’un Centre culturel.

Bandundu 01 juillet 2011
Une nouvelle banque commerciale à Bandundu-Ville.

Nouvelles 17 juin 2011
Conférence sur la parité (Fac Droit)


Nouvelles 14 juin 2011

Société 7 juin 2011

Nouvelles 25 mai 2011

Nouvelles Bandundu 16 mai 2011
FLASH SOS FLASH SOS FLASH SOS
Vign_unikin

Théophile MBEMBA FUNDU, le  scientifique !

Le nouveau ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire est Théophile MBEMBA FUNDU. Ancien Séminariste, Chimiste, ancien Gouverneur de la ville de Kinshasa (1997-2001) et ancien ministre de l’Intérieur. Actuellement il est  député national. Il est Docteur en sciences et Professeur d’Université.

De part sa nature, le Professeur Théophile MBEMBA FUNDU est un homme de rigueur scientifique. Il est choisi au moment où l’ESU traverse une crise majeure du point de vue de la gestion calamiteuse des Universités de la République Démocratique du Congo et de son Enseignement en général.

Avec la clairvoyance et le dynamisme du Professeur Théophile MBEMBA, le monde scientifique est convaincu qu'un nouveau souffle sera apporté aux établissements d'Enseignement Supérieurs et Universitaires de la RDC.

En effet, le Professeur Théophile MBEMBA déteste la médiocrité, le mensonge, l’adulation et tout ce qui ne répond pas à l’éthique et la morale. Or, ce sont ces maux qui minent effectivement les Universités RDCongolaises.

Ce père de Psophocarpus tetragonolobus est donc l’homme qu’il faut et celui à même de débloquer des situations qui freinent le développement de l’Alma Mater RDCongolais.

Bon Vent Excellence Monsieur le Ministre!

Maker Mwangu édifie les sénateurs sur les tristes réalités de l’ESURS

Kinshasa, 04/12/2014 / Politique

Selon le ministre, 52% d’établissements ayant la filière de médecine sont non viables.

QUESTION ORALE AVEC DEBAT DE KISIMBA KIMBA LES SÉNATEURS FUSTIGENT LES TARES DE L’ESURS

Kinshasa, 02/12/2014   Politique

* Des Universités bidon agréées font du commerce pour vendre des diplômes de tous les cycles sans aucun niveau académique.

La plénière d’hier présidée par Léon Kengo Wa Dondo dans la salle des Conférences internationales a entendu la question orale avec débat du sénateur Emmanuel Kisimba Kimba adressée au ministre Maker Mwangu Famba sur la gestion et le fonctionnement des établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) dont il assume l’intérim. Près de 20 questions posées par l’auteur de la question orale qui se résument en un diagnostic profond de ce secteur-clé de la vie nationale.

L’enseignement supérieur et universitaire est agonisant ou moribond sous le poids de multiples tares qui ont été dénoncées dans l’hémicycle à la suite du Pr Kisimba Kimba Emmanuel par ses autres collègues qui sont intervenus. L’ESU y est décrit comme un bateau fou, sans boussole, sans capitaine, en train de tanguer et prêt à couler à vau-l’eau.

Lire plus

 

ESURS : ORGANISATION AU COURS DE L’ANNÉE ACADÉMIQUE 2014-2015 DE L’ENQUÊTE DE VIABILITÉ ET D’AUDIT ORGANISATIONNEL

Kinshasa, 17/10/2014 / Politique

La feuille de route de Théophile Mbemba (épisode Il)
Vign_theoPhil-200x200

Que des réactions, positives surtout -beaucoup- et négatives aussi -quelques- unes- après lecture de la première partie de cette tribune hebdomadaire. Même si je ne l’avais pas annoncé,stratégie à la Bergoglio, de nombreux lecteurs ont demandé, môme exigé, que je
poursuive cette réflexion. J’accepte et m’applique à consacrer ce deuxième épisode de la série à la programmation des activités de la feuille de route du nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire.

Dans le précédent numéro de celte tribune, je mettais en exergue le fait que le ministre Théophile Mbemba n’avait pas à s’inquiéter sur son programme d’action tant la matière est abondante dans son secteur. Je lui suggérais en fait d’avoir le courage et la force nécessaires pour entamer tout de suite les grands chantiers d’un ministère qui est resté non gouverné pendant de longs mois et ce n’est nullement un euphémisme que de le dire. Je disais en gros que monsieur le Ministre n’aurais pas un programme à
long terme, tant les urgences vont constituer son lot quotidien.

En effet, lors que se déclenche une épidémie mortelle comme Ebola ou une catastrophe nationale comme le «génocide intellectuel» dénoncé par les Sénateurs, il est urgent d’agir, même en commettant des erreurs,, pour endiguer le mal, prévenir et arrêter la progression du cancer. C’est le quitte ou double. Théophile Mbemba se retrouve dans cette situation. Il doit jouer à l’urgentiste au moment d’une catastrophe.
Et ce ne sont pas les sujets qui manquent.

Faire respecter les textes

Monsieur le ministre à des conseillers.
Quelques nouveaux certes, mais une bonne partie de ceux qui vont travailler avec lui sont des vieux conseillers ou des rompus de l’administration à I’ESU.
Ils connaissent donc les dossiers et principalement les textes qui régissent le secteur. Des textes qui disent ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas l’aire. Des textes qui organisent l’ESU depuis le statut du personnel jusqu’aux critères de délibérations, et même à la responsabilité de chacun dans le processus d’éducation. Ces textes sont résumés dans un « Vade mecum » qui évolue au fur et à mesure que des changements et des réformes sont menés. 
Des textes que les universités ne respectent pas, ou presque pas.

Quelle est la procédure pour engager un assistant ou un chargé de pratique professionnelle à l’ESU? Quelle est la situation sur terrain à ce jour, en particulier dans le secteur public? Parce que, disons le, les privés peuvent encore s’autoriser à tripoter sur la qualité des personnes qu’ils engagent. mais pas le secteur public. Quels sont les critères à respecter lors de la période d’évaluation (TP, examens.
délibération)? Et que fait-on dans les Universités? Nous connaissons tous le fameux phénomène «branchement» qui fait l’actualité et qui a pris plusieurs formes. Le «banchement» est synonyme de corruption, à vaste échelle, qui va de petites ou grosses sommes d’argent qu’exigent les enseignants pour distribuer les points aux étudiants, jusqu’à une panoplie de faveurs qu’accordent les
enseignants à leurs étudiants pour diverses raisons.

Certains enseignants, dont les notes de cours ont été changées ou manipulées sans leurs avis par un membre du jury, n’ont aucune voie de recours. On s’accommode à ce mal dont la conséquence est que les étudiants les plus irréguliers sont les premiers à réussir là où les étudiants plus ou moins réguliers sont recalés. L’enseignement supérieur ressemble aujourd’hui aux jeux olympiques dont le principe énoncé par Jean Coubertin est éloquent : « l’essentiel est de participer ». A l’ESU ; l’essentiel est de payer les frais. Comme si les enseignants étaient réduits à vociférer dans des auditoires pas toujours conformes, devant des personnes totalement, et qui attendraient la fin de l’année pour liquider leurs frais et se retrouver en classe supérieure. Théophile Mbemba doit savoir comment mettre fin à cette pratique.

Se faire respecter

Monsieur le ministre doit également se faire respecter de tous, et d’abord de ses collègues du Gouvernement devant lesquels il défend les dossiers de son secteur. Il ne faudrait pas que l’un d’eux qui connait les mauvaises pratiques dans son secteur le devance au conseil des ministres. Se faire respecter veut dire prendre de nouvelles instructions sur la manière de gérer les universités, évaluer ses instructions et sanctionner positivement ou négativement ceux qui ne le respectent pas. Se faire respecter, c’est refuser de cautionner la dictature de certains dirigeants de nos établissements qui se déclarent être Dieu sur terre sur leur terroirs, oubliant qu’ils ne sont que des mandataires. Se faire respecter, c’est œuvrer tout de suite pour dépolitiser l’université.

A ce jour en effet, la plupart des dirigeants de nos universités se targuent d’être membres actifs des partis en vue. Ce n’est pas interdit. Mais on peut se demander si ces partis sont en rupture de stocks de cadres pour nous déléguer ceux qui ne sont pas en mesure de donner satisfaction à la Nation? Des dirigeants qui ne savent pas même pas pourquoi ils sont à la tête des établissements publics. Des dirigeants qui ne connaissent même pas le profil de ceux qu’ils sont censés former, au point de s’ériger eux-mêmes en fossoyeurs des efforts fournis par leurs compères! Se faire respecter, Excellence, c’est refuser de faire tarder les diplômes à signer au motif que vous n’avez pas perçu les frais réservés au ministère pour la signature de ces documents importants. C’est honteux de constater qu’il y a
des arriérés de plus de 15 ans des diplômes non signés dans votre secteur.

Et tous ces dossiers ne vont certainement pas attendre la rentrée académique prochaine, d’autant plus que les universités sont en train de couler. Et principalement toutes ces boutiques ouvertes à travers le pays, qui n’ont ni infrastructures, ni personnel qualifié, mais qui
émargent au budget de l’Etat. Et qui plus est, forment des soi-disant cadres universitaires : médecins et laborantins sans laboratoires, journalistes sans journalisme, juristes sans déontologie, ingénieurs en bâtiment et travaux publics sans aucun bagage… De qui se moque-t-on? Voilà pourquoi Théophile Mbemba Fundu di Luyindula doit entrer en action, vite et bien. Il y aura encore des réactions, je le sais, en sens divers. Certains m’accuseront de les avoir attaqués, d’autres m’enverront des messages d’encouragement. Je respecterai les points de vue des uns et des autres. Je continuerai à réfléchir à ce qui est possible, faisable dans un secteur aussi vital que celui de l’enseignement supérieur, et qui est resté longtemps sans maître. L’ancien député qui a pris les rênes de ce département n’a pas de choix que de confirmer sa réputation d’universitaire rigoureux et de nationaliste.

Adelard Mambuya Obul’Okwess

Chef des travaux à l’ESU

L'INSTRUCTION DURABLE A L'UNIBAND, COMME BASE POUR L'AVENIR
NEWS FORUM UNIBAND
Vign_Labolabo

cette semaine: 

PRIX DE LITTÉRATURE DES EXILES

JOURNAL QUOTIDIEN D’HISTOIRES DE SUCCES 

The KOFI ANNAN Fellowship 2014

ESMT

"KOFI ANNAN 2014" offre une bourse d'études pour les études en gestion et commerce. Les bourses sont destinées aux étudiants motivés et talentueux en provenance des pays en développement. Pour plus de renseignements, veuillez cliquer ici.

Mission de l'Ambassadeur Allemand Dr. Wolfgang Manig au Bandundu
Vign_Bandu1_2_

Dans le cadre de contrôle des microprojets financés par la République Fédérale d’Allemagne, son Ambassadeur auprès de la République Démocratique du Congo a effectué une mission de service dans la Province du Bandundu.

La raison fondamentale de cet impératif est le renforcement des liens de partenariat qui existent entre la RFA et la RDC dans le domaine de développement rural.

L’intérêt de cette mission est de vouloir amener la population concernée à s’approprier des mécanismes et outils capables d’assurer le meilleur environnement développemental dans les domaines de l’éducation, de la santé et du social afin de contribuer efficacement à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Cette mission s’inscrit aussi dans une visite guidée du premier représentant de l’Allemagne pour envisager une forme de collaboration entre ce pays et la province du Bandundu. La proximité de notre province par rapport à la ville de Kinshasa est aussi un élément important qui motive ce partenariat.

Ses Excellences Dr. Wolfgang Manig et le Gouverneur Jean Kamisendu Kutuka

       dans la Maison Blanche (Gouvernorat Bandundu) à Bandundu-Ville

LE MOT MERCI A UNE VALEUR D'OR
AVIS AU PUBLIC N° MINESURS/UNIBAND/SGAC/NNJ/025/09/2013
Vign_Labolabo
   AVIS AU PUBLIC  N° MINESURS/UNIBAND/SGAC/NNJ/025/09/2013
________________________________________________________________________
INSCRIPTIONS POUR L’ANNEE ACADEMIQUE 2013-2014
L’UNIVERSITE DE BANDUNDU EN SIGLE UNIBAND INFORME LE PUBLIC QUE LES INSCRIPTIONS POUR L’ANNEE ACADEMIQUE 2013-2014 ONT COMMENCE.
POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS, PRIERE DE CONTACTER LE SERVICE DES INSCRIPTIONS SITUE SUR LE CAMPUS DE LWANI.



-       POUR LES NOUVEAUX DIPLOMES D’ETAT AVEC 60% ET PLUS, ILS SONT ADMIS SANS CONCOURS D’ADMISSION,
        LES FRAIS POUR  REMPLIR LES DIVERSES FORMALITES S’ELEVENT A 15 DOLLARS
.
-       POUR LES NOUVEAUX DIPLOMES D’ETAT QUI ONT JUSQUE 59%, ILS SONT ADMIS AVEC CONCOURS D’ADMISSION,
        LES FRAIS POUR REMPLIR LES DIVERSES FORMALITES S’ELEVENT A 25 DOLLARS

-       POUR LES CANDIDATS AU SECOND CYCLE (LICENCE), LES FRAIS POUR DIVERSES FORMALITES S’ELEVENT
        EGALEMENT A 25 dollars

-       POUR LES CONDITIONS A REMPLIR, IL FAUT SE REFERER AUX CRITERES D’INSCRIPTIONS QUI SONT AFFICHES
        SUR LES VALVES

-       POUR LE PAIEMENT DES FRAIS, UN SEUL NUMERO DE COMPTE À RETENIR :

                                                                COMPTE N° CC 000567
                                                                            DE L’UNIVERSITE DE BANDUNDU
               BANQUE CENTRALE DU CONGO SUR AVENUE DE L’AVIATION 
                                                COMMUNE DE BASOKO
COMMUNIQUE
Vign_Vign1_sgac-ac-amb
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LE SECRETARIAT GENERAL ACADEMIQUE DE L'UNIVERSITE DE BANDUNDU EN SIGLE "UNIBAND" PORTE A LA CONNAISSANCE DES MEMBRES DU CORPS SCIENTIFIQUE ET AU PUBLIC QU'EN HOMMAGE AU FEU PROFESSEUR ORDINAIRE MALANDA DEM ET SOUS LE HAUT PATRONNAGE DE NOTRE ALMA MATER, IL ORGANISE UN COLLOQUE SCIENTIFIQUE LE SAMEDI 06 JUILLET 2013 SUR LE CAMPUS UNIVERSITAIRE DE LWANI DANS LA VILLE DE BANDUNDU. A CET EFFET, IL INVITE TOUS CEUX ET CELLES QUI SOUHAITERAIT FIGURER PARMI LES INTERVENANTS DE FAIRE PARVENIR LE TITRE DE LEUR COMMUNICATION AVEC UN RESUME DE 5 A 10 LIGNES PAR EMAIL AUX ADRESSES  CI-APRES :
<uniband@uniband.org>,
<josephnoti@gmail.com>,
<ngambelrene@yahoo.fr>,
<roggnd@gmail.com>  
LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE POUR PERMETTRE A L'ORGANISATION DE PRENDRE LES DISPOSITIONS NECESSAIRES. LE TEXTE D'ORIENTATION SUR LES DIFFERENTS THEMES A EXPLOITER SE TROUVE SUR LE SITE DE L'UNIVERSITE <www.uniband.org> DEPUIS PLUSIEURS MOIS.
AVEC LES ENCOURAGEMENTS DE l'EQUIPE CHARGEE DE L'ORGANISATION
 
P.A. JOSEPH NOTI N'SELE /SGAC

RAPPORT RENTRÉE ACADÉMIQUE010/2011
Vign_prof_de_l_uniband
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE
UNIVERSITE DE BANDUNDU
 
B.P. 548 
BANDUNDU
 
Secrétariat Général Académique
 
Dans le cadre de l’essaimage des établissements d’Enseignement Supérieur et Universitaire à travers les provinces, l’Arrêté Ministériel n°ESU/CABMIN/006/93 du 17 juin 1993 portant création des centres universitaires en République du Zaïre a créé dans la province du Bandundu un centre universitaire dénommé «Centre Universitaire Officiel de Bandundu » à Bandundu-ville.

Après trois ans de fonctionnement, le Centre a obtenu un agrément provisoire par l’Arrêté Ministériel n° ESURS/CABMIN/13/087/96 du 27 mai 1996 portant agrément provisoire des établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire en République du Zaïre, sous le sigle C.U./Bandundu.

En 1997, l’Arrêté Ministériel n° EDN/CABMIN/ESU/0021/97 du 04 octobre 1997 portant ouverture des extensions de certains établissements de l’Enseignement Supérieur et Universitaire a fait du Centre Universitaire de Bandundu une extension de l’Université de Kinshasa.
COMMUNIQUE UNIBAND
Vign_site2_IMG_0008
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Besoin d’aide à l’UNIBAND

Bandundu, 27/01/2012

L'UNIBAND s'est donné pour mission d'apporter un soutien déterminant à l'éducation des enfants Congolais en général et particulièrement à ceux de Bandundu. Sa réussite repose essentiellement sur le lien indéfectible qu'elle entretient avec les anciens de la ville de Bandundu et amis.

Aussi, l'UNIBAND cherche le soutien financier de tous les fils et filles de Bandundu, des entreprises publiques et privées, des institutions Congolaises pour concrétiser ses ambitions de développement en lui faisant un don.

Sachant que l’UNIBAND possède un plan d’occupation de son site de Lwani qui présente la disposition des bâtiments administratifs, facultaires, auditoires et homes pour personnel et étudiants. Elle est à la recherche d’investisseurs pour étudier les possibilités d’un partenariat gagnant-gagnant afin de parvenir à la construction et la signature d’un contrat d’exploitation à terme.

 
 
AU MOMENT OÙ NOUS PUBLIONS CE COMMUNIQUÉ

 
 
L’UNIBAND vient d’acquérir de la part de ses amis professeurs et amis de quelques universités
belges un lot de livres. Elle est à la recherche des moyens et documents d’exonération pour les
acheminer vers la ville de Bandundu, lieu d’implantation de l’Université.

Elle encourage ainsi les amis qualifiés qui désirent rentrer au pays pour rendre service, de contacter les responsables du Comité de Gestion ou indirectement les amis pour obtenir les renseignements nécessaires.
 


Noti N'Sele Joseph
____________________________
Secrétaire Général Académique
BANDUNDU TODAY
Vign_vacances2010_266
 
 
Les périodes des examens sont quelques-uns des moments les plus stressants de la vie des parents. Et le stress est aujourd’hui d’autant plus pesant que les établissements scolaires et académiques sont devenus le lit d’une corruption face à laquelle même l’autorité de tutelle broie
du noir.


LES CINQ FLÉAUX QUI FREINENT LE DÉVELOPPEMENT DU BANDUNDU
Bandundu, 21/02/2013
 
Alors que pour la première fois, un gouvernement provincial organise une conférence pour le développement du bandundu (codeba), consacrée à la situation socio-économique de la province, une approche transversale, puisque les scientifiques, professeurs des universités, commerçants et société civile y participèrent. ...plusieurs facteurs contribuent au recul ou au freinage du développement socio-économique de cette province.
parmi ceux-ci, nous en avons retenu cinq...


WWF: ATELIER DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ONG SUR LE MONITORING DES OBLIGATIONS ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES DES INDUSTRIES EXTRACTIVES EN RDC
Bandundu, 31/01/2013

La province du bandundu avait déléguée trois experts environnementaux : monsieur mbotika pierrot, géologue au ministère des hydrocarbures, monsieur me kololo kembo du ministère de l’environnement et monsieur le professeur ndona kayamba roger, expert en production végétale pour le compte du ministère de l’agriculture

SUSPENSIONS EN CASCADES MAIS SANS EFFETS PALPABLES
Bandundu, 11/01/2013

Pour mauvaise gestion, manque de respect de la hiérarchie et des leurs administrés,...

LA FORÊT SE MEURT DANS LE BANDUNDU
Bandundu, 11/01/2013

Un bateau accosté au port fluvial de lumbu anciennement dima, à 12 km de bandundu, c’était le 24.11.2012.

Visite à l'UNIBAND de l’Ambassadeur britannique
Vign_Mes_images_302
Bandundu, 27/01/2012

Visite à l'UNIBAND de Monsieur Neil Wigan, l’Ambassadeur britannique en République Démocratique du Congo le 05/11/2011 pour une conférence sur la politique de son pays en RDC. La conférence n’a malheureusement pas eue lieu à la date prévue pour des raisons indépendantes. Malgré cela, il a promis de revenir à une date ultérieure.

Monsieur Neil Wigan est le représentant plénipotentiaire de Sa Majesté la Reine Élisabeth d’Angleterre en République Démocratique du Congo et en République du Congo - Brazzaville. Il est arrivé à Kinshasa en fin mars 2010, alors que les deux pays célébraient leur cinquantenaire d’Indépendance.


NOTI N'Sele Joseph
Carence en phosphore
Vign_carence_en_phosphore
 
 
La croissance des plantes en est affectée, les plantes poussent très lentement. Les feuilles prennent une coloration intense rouge ou violacée. On l'observe d'abord sur les vieilles feuilles...
 
Les recherches sont en cours . Les étudiants en savent déjà quelque chose...

Données du problème

L'alimentation de la population dans les pays en développement dépend avant tout de leur production agricole. L’agriculture dans ce pays, le plus souvent dans les pays tropicaux et subtropicaux, est soumise à l'’influence des conditions climatiques.
 
Le temps qu'il fait à BANDUNDU
Blog UNIBAND
rss feed
Archive(s) :
select
© UNIBAND, la dernière mise à jour, février 2014