Université de Bandundu
UNIBAND, Aller de l'Avant!
 
RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE 
DU CONGO
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT
SUPERIEUR ET UNIVERSITAIRE

UNIVERSITÉ DE BANDUNDU

TÉL. 0024 3 89 99 34 9 66 
info@uniband.org
B.P. 548
BANDUNDU-VILLE
Implantation à Bandundu de la minoterie ‘’Congo-Agro Farms Industries’’

Bandundu, 15/11/2011 La minoterie "Congo-Agro Farms et Industries (CAFI), est implantée dans la ville de Bandundu, à l'initiative et sur fonds propres de Maurice Balimaka Kastel, ministre provincial de l'Industrie et énergie du Bandundu, a annoncé la semaine dernière le propriétaire de cette unité de production.

Selon lui, l’objectif poursuivi dans la réalisation de ce projet communautaire consiste à doter la ville de Bandundu des équipements modernes de production industrielle de la farine de manioc et de maïs, avec la création des emplois pour la population. CAFI, a-t-il indiqué, est une réponse et une contribution au programme de cinq chantiers de la République, et également un apport au développement de la province, dans la mesure où elle incitera à la production maximale du manioc et du maïs dans cette partie de la République démocratique du Congo.

La vente de produits finis de ces denrées, a précisé le ministre provincial, s'effectuera en gros avec un prix préférentiel, en vue de respecter la chaîne de vente partant du grossiste au détaillant. Il en a profité pour appeler la population de Bandundu d'augmenter la capacité de production de maïs qui sera ainsi vendu sur place à la minoterie. ACP/Fédé

Vign_etudiants2
BANDUNDU : LANCEMENT DES ACTIVITÉS DE LA DIRECTION PROVINCIALE DU FONDS DE PROMOTION DE L’ÉDUCATION NATIONALE

Kinshasa, 04/10/2011
 
Les activités du Fonds de promotion de l’éducation nationale (FPEN) sont désormais effectives dans la province du Bandundu. Avec, à la clé, l’installation de la nouvelle direction provinciale.

Le Fonds de promotion de l’éducation nationale (FPEN) est désormais opérationnel dans la province du Bandundu. Ses activités ont été lancées officiellement dernièrement lors d’une cérémonie qui a coïncidé avec l’installation officielle de la nouvelle direction provinciale de cette structure.

La cérémonie a été présidée, au nom du gouverneur de province intérimaire, par le ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP) du Bandundu 1, Elwa Mwatangi.

Y assistaient, la directrice générale du FPEN, Florentine Soki Fuani Eyenga, venue de Kinshasa, et les notabilités locales. Cadre choisi : la ville de Bandundu, chef-lieu de la province de ce nom.

« Créé par le décret présidentiel n° 06/015 du 23 mars 2006, le Fonds de promotion de l’éducation nationale vise à soutenir et de promouvoir le secteur de l’éducation nationale, à savoir l’EPSP et l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) », a déclaré le directeur provincial du FPEN/Bandundu, Médard Monkoki pour expliquer le but assigné au Fonds.

Pour sa part, la directrice générale du FPEN a fait savoir que ce service vise l’amélioration de la qualité de l’enseignement, la réduction sensible de la charge en matière de financement de l’éducation de leurs enfants, l’accès à l’école de tous les enfants en âge scolaire, l’amélioration des conditions de travail et de vie de l’enseignant ainsi que de l’élève à l’école et le renforcement des capacités institutionnelle et infrastructurelle des administrations centrales et décentralisées de l’éducation.

Soulignant l’importance du FNEP, elle a demandé à tous les partenaires de l’éducation nationale de se l’approprier en ce qui concerne la collecte de fonds. Notamment le versement du minerval pour l’EPSP et la quotité minerval pour l’ESU. Objectif visé : redresser le système éducatif dans la province du Bandundu.

L’Université du Bandundu bénéficie de 40.000 Usd du FPEN

Lors de son séjour dans la province du Bandundu, la directrice générale du FPEN a procédé à la remise du document de virement bancaire aux responsables de l’Université du Bandundu (UNIBAND).

Ce virement bancaire représente 40 mille dollars américains dont vient de bénéficier de cette institution universitaire du FPEN. Cet argent est le fruit du projet introduit par cette institution universitaire pour améliorer la qualité de son laboratoire médical.

Vint ensuite la signature de la convention qui lie les deux parties. Côté FPEN, c’est la directrice générale et celui de l’UNIBAND, son recteur, l’Abbé Dr. Chrysostome Tampwo Maleya. « Je remercie le FPEN pour le geste combien louable qu’il a bien voulu poser à l’endroit de l’UNIBAND», a lancé le recteur de l’Université du Bandundu à l’endroit de la directrice générale du FPEN.

La visite des auditoires et du laboratoire de cette institution universitaire a clôturé cette cérémonie.

Le Potentiel
La ville de Bandundu est enfin dotée d’un Centre culturel.
Vign_centre_d_animation
Au lieu dit « Le Parc », au centre-ville de Bandundu, se dresse aujourd’hui un magnifique bâtiment qui abrite le premier centre culturel de la capitale de notre province. L’émergence de ce haut lieu de la culture, mieux connu sous le nom du CLAC (Centre de lecture et d’animation culturelle), est le fruit du jumelage que la ville a scellé en janvier 2009 avec la Commune belge d’Attert et le résultat de son adhésion à l’Association internationale des maires francophones (Aimf) en 2006.

Alors que la Commune belge a financé la construction de l’édifice vaste de 300 m², l’OIF (Organisation internationale de la francophonie) en assure l’équipement.
Le Centre de lecture et d’animation culturelle de Bandundu est un lieu de formation, d’information, d’échange et de convivialité. Il comprend une bibliothèque, une salle polyvalente d’animation culturelle (pour 300 personnes), un équipement audiovisuel ainsi que des équipements pour l’alimentation en énergie solaire.

La bibliothèque met gratuitement à la disposition du public 4.500 livres pour le prêt, des journaux et des revues locales et internationales. On y trouve aussi des cassettes vidéo, ainsi que des jeux éducatifs et de société.
Les équipements audiovisuels comprennent des téléviseurs/vidéoprojecteur, des magnétoscopes, des appareils photo, une antenne parabolique, une chaîne radiocassettes et un caméscope. Afin d’assurer la production des spectacles en plein air et la retransmission des évènements sur écran géant, une esplanade est aménagée à cet effet, avec un mur de fond haut de 5 m. Un véhicule tout terrain est mis à la disposition du Centre.

Les publics visés par le CLAC sont principalement les enfants en âge préscolaire, les jeunes en âge scolaire, les enseignants, les fonctionnaires, les opérateurs de développement, les groupements, associations et autres organisations non gouvernementales.
N’eût été le retard pris dans l’exécution des travaux de finissage, l’inauguration du Centre culturel de Bandundu aurait pu intervenir en ce début du mois de juillet 2011 en présence du Président Abdou Diouf, du Premier Ministre congolais et des partenaires belges d’Attert. Qu’à cela ne tienne : les délégués de la Francophonie rencontrés sur le site nous ont donné l’assurance sur l’ouverture du CLAC/Bandundu à la mi-septembre 2011, le gouvernement provincial ayant suppléé aux fonds manquants pour le parachèvement de l’aménagement de l’espace extérieur et de l’esplanade.

Le Protocole d’Accord signé entre la ville de Bandundu et l’OIF recommande à la Mairie de mettre sur pied un Comité de pilotage composé des représentants des différents secteurs de la société civile. Loin de faire le figurant, ce comité est essentiel pour le bon fonctionnement du CLAC. Son avis est obligatoirement requis dans la désignation et, le cas échéant, la démission des animateurs du centre. Il faut donc espérer que la société civile de Bandundu-ville apporte son appui aux efforts de la Mairie en ce domaine, afin que vive longtemps et à la satisfaction générale ce nouveau temple de la culture ouvert enfin aux différentes couches de la population de « Banningville ». Tel est, en tout cas, le souhait des Abbés Henri Tamuzi et René Ngambele, grâce à qui le jumelage entre la ville de Bandundu et la Commune belge d’Attert a été rendu possible.
 
Prof. Dr. Abbé René Ngambele
© UNIBAND, la dernière mise à jour, février 2014